Sélectionner une page

Cut’n’Brush révolutionne la coiffure à domicile

Article paru dans 24 HEURES,
25 février 2021

Vincent Callara, coiffeur et entrepreneur originaire de Belmont-sur-Lausanne, a lancé la première plateforme suisse de coiffure à domicile. Avec son application, le jeune homme de 29 ans espère dépoussiérer cet art ancestral.

Vincent Callara est ce qu’on pourrait qualifier de coiffeur 2.0. Alors que la coiffure reste un domaine principalement cantonné aux salons traditionnels, ce dernier a décidé de lui donner un coup de neuf en lançant une application mobile: Cut’n’Brush.

Avec son nom évocateur (couper et brosser en français), le concept est simple et fonctionne sur le même principe qu’Uber: les clients, en fonction de leur situation géographique, peuvent prendre rendez-vous avec des coiffeurs de la région afin de se faire couper les cheveux où et quand ils le souhaitent.

Besoin de liberté et envie de partager

C’est après des années passées dans les salons, et à la suite d’un besoin grandissant de liberté, que l’idée d’une nouvelle façon de pratiquer le métier de coiffeur a germé dans l’esprit de Vincent Callara. Il se lance d’abord en tant qu’indépendant, et commence à coiffer à domicile.

«J’ai aimé être mon propre patron, et j’appréciais beaucoup le contact privilégié que je pouvais avoir avec mes clients en les coiffant directement chez eux. Mais il fallait pour moi trouver une manière différente de faire de la coiffure à domicile. Elle a toujours existé et je voulais moderniser le concept. Pour ce faire, il fallait des outils d’organisation, de comptabilité, des choses qui permettraient aux coiffeurs de se simplifier la vie et ainsi leur donner une vraie liberté dans la pratique de leur métier. La solution de l’application s’est alors imposée naturellement.»

«Pour moi, il faut être comme une éponge. Absorber tout ce qui vient, rejeter le surplus qui n’est pas nécessaire et rester imprégné des informations qui permettent d’aller de l’avant.»

Vincent Callara, coiffeur et fondateur de «Cut’n’Brush»

Son idée bien en tête, et dans une volonté de partager sa passion pour son métier, Vincent Callara se lance, à tout juste 25 ans, dans l’aventure. Il travaille d’arrache-pied pendant trois ans et demi pour son entreprise.

Être entrepreneur si jeune n’aura pas été chose aisée. «Ce qui est très compliqué, c’est réussir à créer de l’engouement auprès des gens, une structure qui tienne la route, s’entourer des bonnes personnes, garder la tête froide pour garder le cap qu’on s’est fixé, sans pour autant avoir des œillères et ne pas voir ce qui coince dans le projet. Pour moi, il faut être comme une éponge: absorber tout ce qui vient, rejeter le surplus qui n’est pas nécessaire et rester imprégné des informations qui permettent d’aller de l’avant.»

Une formule qui fonctionne

Après deux ans de développement, la première mouture de son application voit finalement le jour en novembre 2018. En décembre 2020, une grosse mise à jour donnera naissance à une deuxième version, plus aboutie.

Concrètement, comment ça se passe? Il suffit de créer un profil sur l’application disponible sur l’App Store ou Google Play en y insérant quelques informations personnelles ainsi que son type de cheveux. On sélectionne ensuite la prestation désirée (coupe, brushing, couleur, lissage ou encore taille de barbe), et finalement, on choisit un coiffeur disponible. Ce dernier varie en fonction de l’emplacement où l’on se trouve.

Aujourd’hui, la formule semble fonctionner. Environ 1100 clients sont inscrits sur l’application et une dizaine de coiffeurs différents y officient en tant qu’indépendants. Après des débuts exclusivement en terres vaudoises, il est désormais possible de profiter des services de «Cut’n’Brush» dans les cantons de Genève et Neuchâtel.

Vincent Callara offre ainsi son expérience aux autres coiffeurs, et défend par la même occasion une certaine idée de la coiffure, tout en liberté et sans prise de tête. En créant cette application, il donne l’occasion à d’autres coiffeurs de partager sa philosophie et la vision qu’il a de son métier.

Initiative pour aider les coiffeurs indépendants impactés par le Covid

La pandémie de Coronavirus a mis à mal de nombreux secteurs d’activité, et celui de la coiffure n’y échappe pas. Si les salons ont dernièrement pu rester ouverts, on observe malgré tout une perte de 30% de revenus pour les coiffeurs.

La situation sanitaire actuelle incite la clientèle à rester à la maison plutôt que se rendre dans les salons de coiffure. D’autant plus que ces derniers sont soumis à une limite de personnes par mètres carrés.

Vincent Callara souhaite y remédier en proposant un service gratuit aux coiffeurs pour les aider à compléter leurs semaines. Cette initiative s’adresse aux coiffeurs indépendants, qui louent une place en salon et qui souhaitent s’essayer à la coiffure à domicile.

«Cut’n’Brush» s’engage, sur une durée de deux mois, à permettre à ces coiffeurs d’utiliser la plateforme sans aucun frais.

Pour plus d’informations, contactez Vincent Callara directement sur son site web.

Lire l’article sur 24heures.ch

Share This